Bienvenue sur le site officiel
de « l'association des lieutenants de louveterie de France »

La Lettre de la Louveterie - Septembre 2016

Les membres de l'Association des Lieutenants de Louveterie de France, régulièrement convoqués se sont réunis en Assemblée générale le samedi 18 juin 2016, au domaine de la Fédération Française d'Equitation à Lamotte Beuvron dans le cadre du 35ème Game Fair.

La Lettre de la Louveterie - Mai 2016

L'Association Nationale des Lieutenants de Louveterie, votre Association, vous représente auprès de l'Etat et des autorités nationales, responsables de la chasse et de la régulation de la faune sauvage.

La Lettre de la Louveterie - Mars 2016

Le chien courant, partenaire officiel du Lieutenant de Louveterie

La Lettre de la Louveterie - Janvier 2016

Les élections régionales de ces 6 et 13 décembre ont rappelé à chaque citoyen que la réforme territoriale issue de la loi du 16 janvier 2015 était en marche.

La lettre de la Louveterie - Septembre 2015

Les membres de l'Association des Lieutenants de Louveterie de France, régulièrement convoqués se sont réunis en Assemblée Générale, le samedi 20 Juin 2015, au domaine de la Fédération Française d'Equitation à Lamotte-Beuvron.

La lettre de la Louveterie - Juin 2015

A tous les Lieutenants de Louveterie

Notre traditionnel rendez-vous annuel se tiendra cette année, les 19,20 et 21 juin à Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) dans le magnifique domaine de la Fédération Française d'Equitation. à l'occasion d'un Game Fair spécial "Chiens courants"

La lettre de la Louveterie - Avril 2015

410 nouveaux Lieutenants de Louveterie

Un immense merci à ceux qui nous ont quittés...sans nous quitter, les Honoraires, les retraités qui après de nombreuses années de bons et loyaux services n'officieront plus dans nos campagnes, dans nos forêts et dans nos villes.

La lettre de la Louveterie - Décembre 2014

Un Lieutenant de Louveterie mortellement blessé en mission

C'est au cours d'une battue administrative aux sangliers, au lieu-dit Les Courmettes sur la commune de Tourrettes sur Loup dans les Alpes-Maritimes, que Jean-Louis PASSERON, Vice-président de notre association, a été mortellement blessé par le tir d'un chasseur participant à cette battue, le 30 octobre 2014...

Renouvellement des Lieutenants de Louveterie 2015 - 2019

Recommandations aux Présidents départementaux

La lettre de la Louveterie - Septembre 2014

Assemblée Générale Ordinaire de l'Association des Lieutenants de Louveterie de France

Les membres de l'Association des Lieutenants de Louveterie de France, régulièrement convoqués se sont réunis en Assemblée générale ordinaire le samedi 14 juin 2014, au domaine de Chambord, dans le grand chapiteau face au Château. A 10 heures, le Président, Bernard Collin a déclaré l'Assemblée Générale Ordinaire annuelle ouverte.

Comment devenir Lieutenant de Louveterie en 2015

Acte de candidature :

Nomination: 

Par arrêté préfectoral à la demande de l'interessé par requête adressée à la D.D.T. qui après avis de la F.D.C. et O.N.C.F.S. Nomme le lieutenant de Louveterie

Insigne et port de la tenue obligatoires dans l'exercice de ses fonctions:

Statut:

Les lieutenants de louveterie sont des agents bénévoles de l'État . Ils sont nommés par le préfet du département, sur proposition du Directeur départemental des territoires et de la mer et sur avis du Président de la Fédération départementale des chasseurs, pour une durée de cinq années renouvelables.

Ils doivent être de nationalité française et jouir de leurs droits civiques, être âgés de moins de 75 ans (décret du 22 septembre 2009), détenir un permis de chasser depuis au moins cinq ans, posséder des compétences et connaissances cynégétique nécessaire pour remplir correctement leurs fonctions, notamment par leurs connaissances de la vie, des mœurs des animaux sauvages, de l'équilibre biologique à maintenir et la législation de la chasse et des règles de sécurité, résider dans le département où ils sont nommés (ou un canton limitrophe), ne pas avoir fait l'objet de condamnation pénale en matière de chasse, de pêche et de protection de la nature.

Ils sont assermentés.

Dans l'exercice de leurs fonctions, les louvetiers doivent être porteurs de leur commission préfectorale et d'un insigne représentant une tête de loup dorée avec en exergue une courroie de chasse émaillée bleue portant l'inscription « Lieutenant de Louveterie » et de la tenue de Lieutenant de Louveterie. Ils s'engagent par écrit à entretenir, à leurs frais, soit un minimum de quatre chiens courants réservés exclusivement à la chasse du sanglier ou du renard soit au moins deux chiens de déterrage.

En 2005, il y avait vingt femmes portant le titre de lieutenant de louveterie en France, dix-sept en 2013.

Fonction:

Il est conseiller technique de l'administration en matière de régulation de « nuisibles » et chargé de l'abattage des animaux sauvages infectés par la rage. Il a un rôle de régulateur. Il constate les infractions à la police de la chasse dans sa circonscription. Il a un rôle de conciliateur avec le monde agricole (Lors d'une battue administrative, il ne s'agit plus d'action de chasse mais de destruction et que, dès lors, la réglementation de la chasse ne s'applique pas).

Missions:

Le lieutenant de louveterie régule les nuisibles et plus particulièrement les sangliers, les renards, les lapins, les blaireaux, les pies, les corneilles les cormorans.

Il organise :

Des battues administratives par arrêté préfectoral.

Des battues municipales.

Mission de lutte contre le braconnage

Police de la chasse

Missions spéciales : reprise de daim, chevreuils, lapins....etc

Il participe à diverses commissions.

Exemple : liste des nuisibles, commission plan de chasse « petit et grand gibier », Conseil départemental de la chasse et de la faune sauvage, schémas départementaux (loi chasse juillet 2000).

Si vous souhaitez faire acte de candidature aux fonctions de Lieutenant de Louveterie, vous trouverez avec toutes les précisions dans les textes suivants:

 

Arrêté du 14 juin 2010 relatif aux Lieutenants de Louveterie (J.O. du 29.06.2010)

Circulaire du 5 juillet 2011

À consulter sur le site: louveterie.com

La lettre de la Louveterie - Avril 2014

Devoir de réserve.

Les périodes électorales au cours desquelles le débat démocratique peut devenir intense, les manifestations récentes des acteurs de la ruralité exprimant publiquement leurs inquiétudes face aux nouveaux enjeux économiques nationaux, européens et mondiaux, le débat cynégétique chasseurs-forestiers, forestiers-chasseurs autour du projet de loi d’avenir de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche maritime et de la forêt,… ne doivent pas faire oublier au Lieutenant de Louveterie qu’il est tenu à un devoir de réserve.

La lettre de la Louveterie - Mars 2014

2014, une année charnière pour la Louveterie.

L'année 2013 a été une occasion unique pour la Louveterie de se retourner sur son passé millénaire mais aussi de se rappeler les valeurs qui ont toujours accompagné l’institution et que nous nous engageons à maintenir et à cultiver.

La lettre de la Louveterie - Décembre 2013

Cette année 2013 fut l'occasion à travers vos départements et régions, de nous pencher sur l'histoire de notre institution millénaire, sur notre statut, sur nos missions d'aujourd'hui. Si le domaine national de Chambord fut fin juin un cadre exceptionnel pour une manifestation nationala à laquelle 500 d'entre vous ont répondu présents, je veux rendre hommage à toutes celles et ceux qui ont pris l'initiative d'organiser dans leurs départements des célébrations originales qui ont eu l'unanimité un écho très favorable auprès de l'Etat, des collectivités locales, de tous nos partenaires cynégétiques.

La lettre de la Louveterie - Septembre 2013

Les membres de l’Association des Lieutenants de Louveterie de France, régulièrement convoqués se sont réunis en Assemblée générale le samedi 22 Juin 2013, au domaine de Chambord.

A 10 heures, le Président, Bernard Collin a déclaré l’Assemblée Générale annuelle ouverte : il a eu l’honneur d’annoncer que celle-ci aurait lieu sous le haut patronage de Madame Delphine Batho, Ministre de l’Ecologie, de Développement durable et de l’Energie.

La lettre de la Louveterie - Juin 2013

Les membres du Conseil d’Administration de l’Association des Lieutenants de Louveterie de France ont le plaisir et l’honneur de vous adresser une plaquette commémorative qui en cette année anniversaire rappellera d’une part la longue histoire de la Louveterie mais d’autre part inscrira l’institution dans son cadre légal actuel et sa modernité incontestable. 1200 ans d’histoire émaillée certes de quelques périodes fastes et prestigieuses mais surtout au cours des siècles, d’années difficiles au service d’une population rurale si souvent confrontée à la famine, à la guerre,  au froid et à la prédation des animaux sauvages.

Grand concours de trompes de chasse

So Chasse pour la deuxième année consécutive organisera et animera le concours de trompe du Game Fair.

Pour sa première édition près de 85 sonneurs se sont affrontés dans les différentes coupes (solo & groupe).

Voici le palmarès 2012

Coupe vènerie

- 1er : Nicolas Oiry, suit le Rallye Bellesserre à Toulouse , 6e au championnat de France 2010-2011 il a sonné la fanfare de son équipage la ‘Rallye Bellesserre’

- 2eme : Bertrand Boudier , suit l’Equipage de la Roirie , vainqueur de la coupe de France 2007 , 6 fois champion de France de duo, il a sonné la ‘Loge de Raboué’

Open Coupe

- 1er : Nicolas Dromer, suit l’Equipage des Grandes Oreilles , champion de France 2009 , champions International 2011 , il a sonné la fanfare de son équipage , la ‘Rallye des Grandes Oreilles’

- 2eme : Bertrand Boudier (voir ci-dessus)

Groupe

- 1er : Les trompes du Pays Fort : Situés à Jars (18) à côté de Sancerre, (groupe composé de 14 sonneurs) ils ont sonné ‘la Capitaine’

- 2eme : Les Echos du Berry : Créé en 1910 , parmi les plus anciens groupes de France (groupe composé de 16 sonneurs), ils ont sonné ‘la Fanfare des Bois’

DÉROULEMENT DE CET ÉVÈNEMENT

13h00 : Coupe So Chasse (ouverte à tous jusqu'aux champions)
14h00 : Coupe du Game Fair (ouverte aux groupes & équipages, 8 pers. min)
15h00 : Coupe des Louvetiers

RÉSERVATION

Merci de pré-réserver à l'adresse suivante : pauline@sochasse.com
Inscription sur notre stand (P38)
Tarifs : 5€ par sonneur / 30€ par groupe ou équipage

La lettre de la Louveterie - Mars 2013

La Louveterie à 1200 ans

Par le capitulaire de 813, Charlemagne structurait l’action de destruction des loups en créant la Louveterie. Les « Luparii » étaient des officiers désignés dans des Comtés, pour mener à bien dans leurs circonscriptions, la protection des populations et de leurs troupeaux.
Depuis 1200 ans, la Louveterie n'a été supprimée que de 1395 à 1404 sous Charles VI, pour raison d'économie, puis rapidement rétablie en raison de l'accroissement du nombre de loups consécutif à la guerre de 100 ans, au milieu du XVème siècle, les loups étaient dans Paris ! Ensuite sous Louis XVI en 1787 ; mais dix ans plus tard, la loi du 19 pluviôse de l'an V (7 février 1797), la rétablissait en raison de la pullulation des loups. Napoléon Ier par le règlement du 8 fructidor de l'an XII (28 août 1804) la réorganisait sous la direction du grand Veneur et redéfinissait les fonctions du Louvetier. Une ordonnance du 20 août 1814, sous la restauration, fixera l'uniforme des Louvetiers devenus Lieutenants de Louveterie.

La lettre de la Louveterie - Décembre 2012

Le Conseil d'administration de votre Association a conformément aux statuts renouvelé son bureau le 19 septembre dernier. Il l'a reconduit et renforcé pour qu'il soit plus opérationnel et qu'appuyé par un travail des Commissions spécialisées, il réponde mieux à vos demandes et aux charges grandissantes qui pèsent sur notre institution.
Le corps de la Louveterie fort de ses 1650 membres est constitué exclusivement de femmes et d'hommes de terrain préférant l'action aux grands discours, plus proches des réalités rurales que des grandes organisations de l'Etat. Er pourtant notre travail de proximité souvent accompli dans la discrétion et sans tapage médiatique est bel et bien là, indispensable voire irremplaçable.

La lettre de la Louveterie - Septembre 2012

Les membres de l'Association des Lieutenants de Louveterie de France, régulièrement convoqués se sont réunis en Assemblée générale le samedi 23 juin 2012, au pavillon de la Guillonière du domaine de Chambord.
A 10 heures, le président, Bernard Collin a déclaré l'Assemblée générale annuelle ouverte et accueilli les personnalités présentes.

La lettre de la Louveterie - Juin 2012

La Louveterie : de nouvelles missions et prérogatives
L'assemblée générale ordinaire de l'association des Lieutenants de Louveterie de France aura lieu à Chambord le 23 juin prochain. Elle sera suivie d'une assemblée générale extraordinaire qui devra approuver les modifications statutaires proposées par le Conseil d'administration du 24 mai 2012.

La lettre de la Louveterie - Avril 2012

Un nouveau décret «Nuisibles»
La France "cynégétique" s'est dotée en février, d'une nouvelle loi Armes (l'ancienne réglementation datait de 1939) et d'une nouvelle loi Chasse. Elle vient également d'accueillir un décret "Nuisibles" attendu depuis septembre 2009 qui apporte un nouveau dispositif de gestion de ces espèces animales sauvages pouvant causer préjudices aux activités économiques ou à la santé publique. La Louveterie y est clairement identifiée comme acteur privilégié de la nouvelle gouvernance de la nature.

La lettre de la Louveterie - Décembre 2011

Hommage et reconnaissance aux Lieutenants de Louveterie

Agression d'un Lieutenant de Louveterie en Dordogne
Le dimanche 16 octobre à Jumilhac-Ie-Granden en Dordogne. Mr Gêrard Arvieux, lieutenant de louveterie
de la 15e circonscription était violemment agressé dans le cadre d'une mission administrative (battue administrative à tir sur cervidés).
Plainte a été déposée auprès de Mr le Procureur de la République au tribunal de Grande instance de Périgueux.
Le 16 novembre, jour de ('audience au tribunal de Périgueux. Gérard Arvieux était entouré et soutenu par les
Lieutenants de louveterie de Dordogne et d'Acquitafne qui s'étaient portés partie civile avec la Préfecture.
Le tribunal correctionnel de Périgueux a rendu son jugement ce 12 décembre: les deux agresseurs écopent
de prison avec sursis et de plusieurs milliers d'euros d'amende. 

 

La lettre de la Louveterie - Septembre 2011

Assemblée Générale Ordinaire

Les membres de l'Association des Lieutenants de Louveterie de France, régulièrement convoqués se sont réunis en assemblée générale le samedi 18 juin 2011, au pavilion de la Guillonière du domaine de Chambord.
A 10 heures, le président, Bernard Collin, entouré des membres du Conseil d'administration de l'Association, a déclaré l'Assemblée générale annuelle ouverte et accueilli les personnalités présentes.

La lettre de la Louveterie - Mai 2011

L'association des Lieutenants de Louveterie de France fête ses 90 ans. 

 

Son assemblée générale ordinaire aura lieu dans le cadre du château de Chambord le 18 juin prochain .
En 1920, Mr H. du Blaisel d'Enquin, Lieutenant de Louveterie dans le Pas-deCalais eut la judicieuse idée de regrouper les Lieutenants de Louveterie pour les structurer en un Corps national.


L'assemblée constitutive de l'Association des Lieutenants de Louveterie de France eut lieu le 18 juin 1921 ; celle-ci fut reconnue d'utilité publique par décret du 1 er mai 1926, sous le Président de la République Gaston Doumergue.


Outre une légitimité nationale, cette reconnaissance permet également à l'association de bénéficier d'avantages spécifiques: elle peut ainsi recevoir des dons manuels (du matériel, une somme d'argent, un chèque, un virement) comme toute autre association, mais aussi des dons de biens immobiliers, des dons notariés ainsi que des legs (par testament). Tous les dons autres que les dons manuels sont appelés "libéralités".


L'association réunit aujourd'hui tous les Lieutenants de Louveterie de France et est consultée pour avis par les autorités responsables de la chasse et de la régulation de la faune sauvage. Elle siège ainsi au Conseil national de la chasse et de la faune sauvage, au Groupe National Loup.


Elle est représentée dans les départements par les groupements ou associations départementales et dans les 22 régions administratives qui ont chacune un représentant au conseil d'administration de l'Association nationale.


Le cadre légal de la Louveterie est actuellement fixé par la loi du 23 février 2005 et le décret du 2 août 2005 dont les dispositions sont codifiées dans le Code de l'Environnement. Elle est dans les attributions du Ministère de l'Environnement. Elle compte 1541 membres actifs dont 17 femmes, 91 honoraires et anciens.


L'assemblée générale est l'aboutissement d'un travail quotidien, d'une concertation entre tous les Lieutenants de Louveterie: elle permet de présenter les engagements des départements, des régions, le bilan des administrateurs, du bureau et de poser les jalons de l'avenir. Débattre de façon constructive et échanger, tels étaient sans doute il y a 90 ans les objectifs de nos « pères » louvetiers qui faisaient ainsi vivre la plus vieille institution de France. Nous vous attendons très nombreux à Chambord.

 

Le Président
Bernard Collin

La lettre de la Louveterie - Avril 2011

La Louveterie, une institution moderne

 

Créée par le capitula'ire de Charlemagne en 813 pour organiser la destruction des loups, il y a près de 1200 ans, la Louveterie est aujourd'hui au coeur des enjeux de notre société. 80% de la population française vit sur moins de 20% du territoire et au fil des années, la ruralité, la perception de la nature, de la vie animale sauvage se sont éloignées des liens d'irects, étroits qui unissaient encore il y a quelques décennies, l'homme et son environnement.


La Louveterie participe activement aux travaux du Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage, du Comité de pilotage du Plan national de maltrise du sanglier, du Groupe national loup et y apporte son expertise et sa connaissance du terrain. Le contrôle difficile et complexe des dégâts agricoles et forestiers liés à des surdensités de grand gibier, le maintien d'un bon état sanitaire de la faune sauvage, l'économie de la chasse évoquée à Paris lors des Etats Généraux de février 2011, le développement croissant des zones à haute valeur patrimoniale et environnementale sont autant d'actualités nous rappelant que les équilibres sont devenus de plus en plus difficiles à réaliser dans un pays magnifique où chaque m² est sujet à enjeu ou objectif, devient objet de classification plus ou moins contraignante.

Que des chasseurs et des écologistes se soient retrouvés à Strasbourg le 5 février ensemble pour défendre le cerf exprime bien l'évolution de notre société mais aussi les difficultés grandissantes à trouver des solutions satisfaisantes pour tous. Et les solutions ne sont pas s'imples.


La régulation des espèces sauvages, le maintien d'une vie animale compatible avec les activités agricoles et sylvicoles, avec les activités humaines en général réclament une analyse pragmatique dictée par l'impartialité et l'objectivité. Le Lieutenant de Louveterie, est par son engagement celle ou celui qui doit rester au-dessus de la mêlée.


La définition de nouvelles missions pour la Louveterie nécessitent un dialogue constant entre les 1541 Lieutenants de Louveterie, responsables locaux incontournables et les instances nationales: c'est le rôle du conseil d'administration et du bureau de l'Association des Lieutenants de Louveterie de France.


Nous pouvons ensemble regarder dans la même direction: l'avenir n'en sera que meilleur.

 

Le Président,

Bernard COLLIN 

La lettre de la Louveterie - Novembre 2010

Aux Lieutenants de Louveterie de France,


Le Conseil d'administration du 9 septembre 2010 a décidé de transmettre à un nouveau bureau la lourde tâche et les responsabilités de conduire l'Association des Lieutenants de Louveterie de France.


Le Corps des Louvetiers créé il y a 1200 ans est toujours là au service de l'Etat, s'adaptant régulièrement aux nécessités environnementales, cynégétiques des époques traversées. Que tous ceux qui ont jusqu'à ce jour oeuvré pour sa pérennité, pour lui garder ses qualités exceptionnelles en soient remerciés. Cette reconnaissance ira particulièrement à Bernard Pointier qui pendant ses années de présidence a redoré l'image de marque de la vénérable institution, conforté sa reconnaissance nationale et développé un partenariat indispensable avec les grandes institutions cynégétiques nationales.


Le Conseil d'administration du 9 septembre a souhaité redonner toute sa valeur au fonctionnement associatif de
notre institution, dans lequel chacun, selon ses capacités, ses compétences, sa disponibilité devra retrouver sa part de responsabilité. Etait-il peut-être temps de revenir simplement aux statuts qui nous gouvernent pour se rappeler qu'un conseil d'administration, qu'un bureau doivent se répartir les différentes missions et tâches inhérentes au fonctionnement, aux stratégies et aux prises de décision collégiales qui règlent toute structure associative.


J'ai accepté de conduire une nouvelle équipe restructurée avec comme vice-présidents Robert Dubich (Alsace),
François Prouzeau (Poitou-Charentes) et Maurice Saint Cricq (Midi-Pyrénées), comme secrétaire Jean-Luc Briffaut
(Champagne-Ardennes) et comme trésorier Gérard Courcier (Pays de Loire). Merci de la confiance que vous nous
accordez. Le travail du bureau sera désormais complété par une implication plus ciblée des administrateurs qui à titre individuel ou à travers des commissions spécialisées, éventuellement élargies, devront préparer notamment les dossiers juridiques et techniques éminemment complexes. Le développement de la communication, la rédaction de notre bulletin sont également des secteurs où doit indispensablement prévaloir un travail d'équipe, de contact et de dialogue.


De votre circonscription à Paris, il y a une chaîne dont chaque maillon est indispensable et essentiel: la
transmission des informations, des compte-rendus de vos activités sur le terrain est vitale pour notre cohésion
nationale et pour les rapports que nous devons transmettre à notre Ministère de tutelle. Les présidents de département, de région, les administrateurs nationaux que vous désignez sont en même temps, chacun à leur niveau, responsables de la bonne marche de la Louveterie: il faut respecter cette hiérarchie décisionnelle. Ce mode de fonctionnement, je l'espère répondra mieux à vos attentes ; il nécessitera une mise en place progressive et je compte sur votre bonne volonté, votre collaboration pour avancer dans sa mise en place.


Nous avons toutes et tous signés la charte des Lieutenants de Louveterie dans laquelle nous nous sommes
engagés à respecter et adhérer à l'Association des Lieutenants de Louveterie de France : nos droits et devoirs
s'inscrivent donc à travers une institution qui doit pouvoir se positionner à la fois avec les plus hautes instances de l'Etat ... et avec chacun de ses membres. Il y aura toujours des petits problèmes et des gros problèmes, mais à tous les niveaux de l'Association, il doit y avoir des Lieutenants de Louveterie prêts à s'investir et à trouver des solutions. La Louveterie de France, c'est vous et il ne faut jamais l'oublier.


Le Président
Bernard Collin